Connect with us

analyses

Preview des finales WNBA : ça pue la vétéran par ici, team Sue Bird au top !

Source photo : WNBA.COM
C’est le début des finales WNBA lors de la prochaine nuit. Ainsi The Daily Dunk vous livre sa preview sur tous les postes, en passant par le banc, afin de tout connaître et d’être préparé pour la finale !

Sue Bird

Pour commencer, c’est parti pour les point guards et là on a clairement un bon meuble qui ne bouge pas depuis des années. L’une des meilleures meneuses de jeu de toute l’histoire du basket. Et c’est encore plus important de commencer par Sue Bird, après le match de malade qu’elle a sorti, afin de qualifier son équipe. Les Kobe Bryant, Lebron James et consorts n’ont pas tardé à réagir, vu son money-time de feu. Avec un nez cassé, elle n’a pas mis longtemps à faire  chavirer leur cœur avec son masque. Sa série contre Phoenix fut vraiment inconstante au possible. On peut noter son match à 0 point et on ne tiendra pas compte de son match 4, à cause de sa blessure. Elle aura fait au final plus de bons, que de mauvais matchs et c’est ce qui compte, avec un game 5 encore dans toutes les têtes : 22 points, dont 14 dans le money-time. Avec toutes les scoreuses à ses côtés, elle a encore montré qu’elle en avait dans les jambes.

Kristi Toliver

De l’autre côté, on retrouve une certaine Kristi Toliver. Là aussi, sa série face à Atlanta fut inconstante. De plus, on parle d’une meneuse qui est dans un tout autre registre. Plus shooteuse, plus scoreuse, elle était venue à Washington pour faire passer à cette équipe un cap, mais aussi d’un point de vue personnel. En commençant sur un 4/21 face à Atlanta, elle a retrouvé son adresse au meilleur des moments, avec deux matchs de suite à 19 points ou plus. Opposée à Bird, c’est une vraie bataille de vétérans que nous allons observer. Toliver devra augmenter son niveau de jeu car contrairement à Bird qui peut ne « pas scorer », de part ses coéquipières, la meneuse de Washington a bien plus de pression !

De très, très peu, on mise donc sur Sue Bird, qui sort d’un match complètement fou. Kristi Toliver ne démérite pas et c’est à elle de nous prouver que nous avons tort.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







More in analyses