Connect with us

News

Pas de pitié pour la Black Mambette : 23 points à 75% au shoot et Seattle remporte le game 1 des finales

Source photo : Twitter
Si Loyd ne fut pas la seule à avoir pris feu avec ses 23 points, c’est bien elle qui a fait tourner le match à la faveur de son équipe dans le 2ème quart. Washington n’a rien pu faire, avec une grosse panne offensive et un match à sens unique (89-76).

On attendait Delle Donne lors du premier quart-temps, malheureusement pour Washington, beaucoup de maladresse. Et quand Delle Donne ne va pas, rien ne va pas pour les Mystics naturellement. En face, c’est Clark qui se fait remarquer, tout comme l’activité de Sue Bird et les 10 points d’Howard. Des fastbreaks à foison pour permettre à Seattle de mener de 11 points après 10 minutes.
L’écart va ne faire qu’augmenter au fil des minutes. C’est Jewell Loyd qui sera la grande dame ce quart-temps. Alors qu’elle était en mode Kobe 2018, avec des briques à tout va au second tour, elle sera énorme. Pointant déjà à 14 points, elle fait un vrai récital face à une équipe de Washington à un niveau terrible.

Et comme si ça ne suffisait pas, Loyd continue son bordel à vouloir brûler les filets dans toute sa splendeur. Au tour précédent, elle ne tournait même pas à 40% et là voilà plus adroite que jamais.
Dans le même temps, ce 3ème quart-temps note le réveil de la MVP Stewart, auteure de 22 points. 22 points sera aussi l’écart, qui montre une vraie branlée de la part de Seattle. En face, hormis les 23 points d’Atkins, tout est à jeter, littéralement.

Washington va devoir se bouger. Si la défense a été correcte, que dire de leur attaque épouvantable. Les stars n’ont pas assumé et c’est juste impossible de l’emporter à ce niveau.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







More in News