Connect with us

News

Officiel : Cathy Engelbert est nommée nouvelle big boss de la WNBA !

Et voilà c’est désormais officiel ! Il aura fallu beaucoup de temps avant que la WNBA ait enfin une nouvelle patronne, en réalité 7 mois. Le challenge est de taille pour essayer de faire de la WNBA une ligue encore plus kiffante et dieu sait que le boulot est énorme.

Engelbert succède à Lisa Borders, qui a démissionné en octobre. Elle sera le cinquième dirigeante de la ligue, son titre devenant  « commissioner » à l’image de Adam Silver en NBA. Natif du New Jersey, elle a passé 33 ans chez Deloitte, une entreprise mondiale. Heureuse de pouvoir changer le monde de la WNBA, elle sait qu’un paquet d’heures de boulot l’attend mais elle est plus que prête pour ce défi qui s’annonce passionnant comme elle le dit. Adam Silver a d’ailleurs eu quelques mots doux à son égard :

« Je suis très heureuse de faire quelque chose qui me passionne énormément et d’apporter un sens commercial à la WNBA », a déclaré Engelbert à SportsCenter. « Ce sont des athlètes de classe mondiale et le basketball féminin est en plein essor. Lorsque nous pensons à l’engagement des fans, à leur expérience, à leur expérience de joueur, ce sont toutes les choses que j’examinerai une fois que j »embrasserai ce rôle. »

« Cathy est une chef d’entreprise de renommée mondiale qui entretient des liens solides avec le basketball féminin, ce qui en fait la personne idéale pour mener la WNBA dans sa prochaine phase d’évolution » a déclaré Adam Silver, dans un communiqué. « La WNBA bénéficiera de plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des affaires et de l’exploitation. »

Non pas qu’il faut parler chiffres mais la ligue féminine a absolument besoin de s’étendre économiquement, parler salaire, parler explosion médiatique, parler audimat, parler fans de tous abords. Qui d’autre qu’une businesswoman pourrait être mieux pour ce poste ? Elle a été en plus joueuse à son époque au lycée au top niveau. Une femme qui a confiance en elle et qui a le respect de beaucoup, rien de mieux pour l’avenir de la WNBA. Économiquement, elle est classée 18ème dans le magazine Fortune parmi les femmes les plus puissantes. Le point important qu’il faudra travailler sera la convention collective et ce foutu problème de salaire. Une chose qu’il faudra faire avant la saison 2020.

Dans le basket depuis l’âge de 4 ans, sans parler de tout ce qu’elle a fait dans sa carrière, elle semble prête à prendre le relais de Lisa Borders. On espère qu’elle pourra faire évoluer la ligue à un niveau supérieur car elle en a grand besoin.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News