Connect with us

News

Napheesa Collier se dirige vers le titre de ROY en i : 22 points et une victoire dans le money-time pour se faire Atlanta !

Source photo : ESPN

85 à 69. Le score pour la team box-score fait peur et pourtant, le match aura été serré durant toute la rencontre, avant un sacré run dans le crunch time. La MVP de la partie ? Napheesa Collier qui fait taire le débat du rookie de l’année plus les matchs avancent, avec une justesse et une prestation incroyable.

Arike Ogunbowale est la rookie la plus douée, la plus talentueuse mais comme chaque sport pro, le talent ne fait pas tout. Napheesa Collier fait parler d’elle depuis ses années lycée. Pour faire son trou avec Minnesota, son intelligence de jeu lui permet d’être déjà ready malgré tous les grands noms dans le roster. Et hier, ce fut également le cas. Les bons choix, les shoots qui finissent par rentrer, la patience et son QI basket : 22 points, 11 rebonds et 5 passes. Hormis une défense parfois hasardeuse, à cause de switchs sur picks and roll, c’est un perfect pour le reste !

Atlanta possède l’un des pires bilans de la ligue et pourtant, gros début de match à nouveau avec une belle adresse extérieure. Le Dream fait d’ailleurs partie des deux meilleurs effectifs de la ligue (avec Washington) dans le 1er quart-temps à domicile. Dans la rencontre d’hier, Hayes (19 points) et ses potes tiennent le rythme du match. Même si l’écart est restreint, c’est toujours Atlanta qui tape en premier avant cette fin de 3ème quart. Après avoir commencé par un 11 à 2 et avoir pris presque 15 points d’écart, Minnesota répond grâce à un très grand run. Fowles (12 points) et Sims (13 points) permettent aux leurs de revenir dans le match avant le money-time de Collier, qui ne fut pas la seule à peser.

En effet, de retour de blessure depuis le début de saison, Augustus ouvre la marque dans le 4ème. C’est alors que Napheesa Collier va planter, toujours en ne forçant rien et faisant les bons choix. Pendant ce temps, Atlanta commence à perdre leur adresse et prendre des shoots bien trop compliqués. Seulement 12 unités pour eux, tandis que le Lynx en a planté 30 !

Cette victoire a permis à Minnesota de stopper leur hideuse série de 4 défaites de suite. Pendant ce temps, Atlanta perd pour la 8ème fois de suite et leur saison est décevante après l’exercice de l’an passé.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News