Connect with us

News

Marine Johannes a frappé fort à l’heure française : 17 points à 6/6 au shoot et 4/4 à 3 points pour se faire Los Angeles !

Source photo : youtube WNBA

Que demande le peuple ? Une victoire de Marine Johannes, à une heure décente. Voilà qui est fait avec 17 points à 6/6 au shoot et 3/3 à 3 points. Après avoir perdue deux fois, elle l’emporte enfin et tourne à un peu plus de 11 points par match. Victoire de New-York 83 à 78 !

2 minutes, ce n’est pas que le nombre de minutes que met ta sœur pour choisir un fillm Netflix. C’est celui de l’ouverture du score entre New-York et Los Angeles. La rencontre n’a pas été vraiment régulière mais a vraiment eu de hauts et des bas. Le début de match est au ralenti avant que l’adresse revienne peu à peu. Pardonnez un peu ces jeunes filles, faire du basket en fin de matinée est loin d’être idéal. Pour les Sparks, Nneka Ogwumike montre toujours sa présence (5 points dans le 1er quart) et surtout sa chaleur du moment au shoot. Mais grâce à leur adresse et au tempo de Nurse, New-York est devant de 7 points à la fin du 1er quart-temps, avec un sublime lay-up de Marine Johannes pour cloturer le tout ! A ce moment précis, personne ne sait que ce ne sera que le début d’un match incroyable. Cette dernière est on fire, notamment à 3 points mais en face il y a du lourd. Alors qu’un écart se dessinait, c’est encore cette diable de Chelsea Gray qui ramène les siennes dans le match. Elle et Nneka sont bien seules dans cette première mi-temps surtout que Marine GOAT Johannes ne désemplit, à tel point d’enchaîner les shoots, en étant meilleure marqueuse de son équipe ! 13 points à 5/5 au shoot et 3/3 à 3 points, c’est plutôt pas mal !

Elle n’est pas la seule à être adroite puisque Los Angeles va retrouver de l’adresse dans le milieu du 3ème quart-temps, alors qu’il y avait 10 points d’écart. Un 8 à 0 qui fait du bien mais il manque toujours ce petit quelque chose pour passer devant au score. Et puis il y a encore Marine Johannes encore en feu, auteure d’un joli 3 points à 3 secondes du buzzer.
Les Sparks n’abandonnent pas pour autant. Les sœurs Ogwumike sont très agressives vers le cercle et la réussite est présente. Mais la fatigue est présente et les fautes directes se multiplient. Le banc n’a pas su apporter comme et surtout quand il le fallait et l’avance qu’avait le Liberty ne craquera jamais. Quand bien même Chelsea Gray multipliait les shoots décisifs. Nneka Ogwumike termine à 20 points et Chelsea Gray à 19 unités. En face, Marine Johannes finit à 17 points et Kia Nurse à 14 points.

A la lutte pour une place en playoffs, cette victoire fait du bien, encore plu que Marine auteure d’un très grand match et surtout sa première victoire aux USA !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News