Connect with us

News

Les matchs de la nuit : Indiana trop fort dans le money-time et Dallas profite de la bagarre pour l’emporter !

Source photo : beyondthew.com

Seulement deux matchs la nuit passée mais qu’est ce qu’elle fut mouvementée. Indiana l’a emporté contre Atlanta, pendant que Dallas a ENFIN réussi à gagner à l’extérieur dans une rencontre qui a fait grand bruit.

Indiana 87-82 Atlanta

Le Dream n’est absolument pas dans un rêve puisque c’est la 9ème défaite de suite et loin est la saison passée, pourtant remplie de succès. Les matchs se ressemblent et s’assemblent car à l’image de sa perf contre Minnesota, Hayes termine la rencontre à 34 points !! Sauf que le money-time est vraiment compliqué et après être passé devant dans le 3ème à coup de 3 points (12/31 sur la rencontre), Atlanta craquera… De leur côté, Indiana a été solide en défense au meilleur des moments et après l’orage qui est passé juste avant le money-time, l’adresse d’Indiana a fait le reste (8/20 à 3 points). Si le collectif est solide, Eric Wheeler (19 points à 6/8 au shoot) a été merveilleuse en fin de match pour gérer la victoire. Elle donne le ton en défense, en attaque, fait jouer ses coéquipières. Kelsey Mitchell (10 points dans le 4ème) aura planté le shoot qui tue pour se défaire d’Atlanta avec un beau stepback à 3 points.

Dallas 80-77 Phoenix

Que de choses à raconter sur cette rencontre. Dallas l’emporte pour la première fois cette saison à l’extérieur (1 victoire et 12 défaites !!) et forcément que le scénario du match a joué en leur faveur. En début de rencontre, les arbitres sifflent pour tout et n’importe quoi, ce qui aura une répercussion un peu plus tard… Phoenix ne domine pas mais contrôle la rencontre avec un duo Griner – Mitchell, toujours efficace. Toujours devant au score en début de 4ème, le Mercury va être témoin de la foudre de Griner. Pétage de plomb en règle et elle envoie des patates. 6 joueuses seront expulsées au total et Dallas en profitera. Mitchell (23 points) est trop seule et la pression sur P&R est trop forte. Elle perd la balle de match, au profit d’Harrison qui claque le lay-up de la gagne à 20 secondes de la fin. A noter les 23 points d’Ogunbowale et les 16 points de Gray, qui auront tenu leur équipe pendant 3 quart-temps.

C’est le genre de soirée qu’on n’oublie pas. Deux rencontres dans le money-time et surtout une bagarre qui a fait grand bruit. On a maintenant les sanctions, en espérant que ça ne se reproduise plus, pour la bonne image de la WNBA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News