Connect with us

News

LA MALÉDICTION N’EST PLUS : WASHINGTON CHAMPION WNBA !!!!!!!

Source photo : Twitter USA BASKETBALL

Il va falloir s’y faire. C’est la fin de la saison WNBA mais quel finish incroyable entre les deux équipes. Dans un money-time à couper le souffle, Washington (89-78) s’en sort et gagne le premier titre de son histoire. De son côté, Elena Delle Donne chasse la malédiction en remportant son 1er titre et c’est Emma Meesseman qui termine MVP des finales !!

Dernier match de la saison avec une tension palpable et une ambiance électrique. En première mi-temps, les deux équipes se battent comme de lionnes et les changements de lead ne se comptent même plus. La rencontre est tout de même assez crispée et les stars peinent à tirer leur épingle du jeu. Connecticut s’en sort avant avec son frontcourt Jonquel Jones – Alyssa Thomas, elles combinent 25 des 43 points de leur équipe après 20 minute. Jones doit faire attention puisqu’elle collectionne 3 fautes après 2 quart-temps. En face, c’est naturellement le one two punch Toliver – Donne qui est présent mais avec un meilleur collectif autour d’elles : +1 pour le Sun avant de retourner aux vestiaires !

Jonquel Jones aura la malchance de prendre 4 fautes mais arrive à être concentrée en attaque. Connecticut prend 5 points d’avance et Washington patauge son attaque avec deux turnovers de Toliver. Elle force beaucoup trop les possessions de son équipe, en jouant un peu trop hero ball. Sur un shoot de Williams, temps mort de coach Thibault. La réaction ne se fait pas attendre avec le and one de Elena Delle Donne en sortie de remise en jeu. Après être revenu à 2 points, Washington va encaisser un gros and one de Thomas. La fin de quart-temps sera assez dingue avec Meesseman qui sera totalement en feu, pour le plus grand plaisir de John Wall et Bradley Beal. Jasmine Thomas réussit à égaliser à 1.6 seconde du buzzer du 3ème quart-temps et l’ambiance est passée à un tout autre stade !

Les Mystics commencent très fort avec un 5 à 0. Delle Donne plante un joli lay-up et Cloud rentre un énorme 3 points, tout en demandant au public de faire du bruit. Cloud est on fire dans ce money-time, en plantant 7 points en moins de 4 minutes ! Le Sun n’arrive plus à répondre et Delle Donne multiplie les isos avec efficacité : +8 à 2.41 de la fin du match ! Finalement, ce sera la Belge Emma Meesseman qui fera un boulot monstre au poste bas. Personne ne peut l’arrêter et peu à peu, Connecticut est obligé de rompre.

Il est appréciable de voir Emma repartir avec le trophée de MVP des finales. Que de choses à dire mais pour l’instant, on se contentera de ce long résumé. Gardez votre téléphone en mains, les articles vont fuser pour cette dernière journée WNBA de l’année !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News