Connect with us

News

La finale WNBA a peut être connue un tournant irreversible : blessure d’Elena Delle Donne, Connecticut prend le match 2 !

Vous l’avez vu dans le titre. Delle Donne s’est blessée, plus précisément au dos et après être sortie, elle ne reviendra pas. La victoire du Sun est cependant méritée. Plus de défense, plus de shoots décisifs et plus de dureté tout simplement. Ah oui, merci à une historique Jonquel Jones : 32 points et 18 rebonds.

Connecticut commence très physiquement le match, avec notamment une présence au rebond offensif. On sent aussi une présence défensive et surtout l’envie d’être méchante, à l’image d’Alyssa Thomas (21 points, 12 rebonds et 6 passes) qui fait un chantier dans la raquette dès le début.  Un joli 7 à 0 en milieu de quart-temps pour mener de 4 points. Petite inquiétude pour Delle Donne, qui quitte les siennes  pour rejoindre les vestiaires au bout de quelques minutes de temps de jeu. Jasmine Thomas plante un 3 points pour forcer le 1er temps-mort du match (18-11). Par la suite, Courtney Williams prend feu à son tour au shoot et Delle Donne ne revient toujours pas. Le Sun finira le 1er quart-temps avec 12 points d’avance.

Sans sa MVP, Washington doit réagir et c’est la vétéran Kristi Toliver qui se met en évidence toujours avec sa classe au shoot. Elle est aussi présente à la création en délivrant de belles passes pour Meesseman et Atkins notamment. Le match devient de plus en plus intéressant mais une question mérite d’être posée, où est EDD ? La joueuse a des soucis au dos et reste questionnable dans le 2ème quart-temps. Les Mystics arriveront à rester pas loin a score mais Bria Holmes est performante en sortant du banc (9 points) et Jonquel Jones pointe déjà à 18 points et 10 rebonds à la mi-temps.

Meesseman (23 points) continue de faire des merveilles et heureusement puisque Delle Donne ne reviendra pas car les soins n’ont pas été assez efficaces. Le mood de Connecticut ne change pas, toujours autant dans l’agressivité notamment au rebond et il y a toujours ces fameux 10 points d’écart. Et au fur et à mesure, Washington revient et sur un and one d’Aerial Powers (16 points), la salle prend feu. 3 points d’écart et il y a à nouveau un match ! Connecticut a perdu son jeu en ayant raté 9 shoots de suite avant que Williams (22 points) plante un gros shoot avant la fin du 3ème quart-temps.

Le ton monte d’un cran avec Toliver (13 points à 6/20 ) qui plante un shoot très compliqué pour égaliser à 8 minutes de la fin !! Sauf que Connecticut répond immédiatement avec un 6 à 0 et Washington est obligé de prendre un temps mort. Thomas fait un job monstrueux dans la raquette en scorant en prenant les rebonds offensifs. Malheureusement, Jones a déjà 5 fautes et ne peut plus défendre à 100%. Par la suite, Courtney Williams est incroyable et surtout décisive en plantant un gros shoot à 3 points, alors qu’il n’y avait que 3 points d’écart. Jones l’imite sur la possession suivante et la messe est dite. En une minute, le match est plié.

On l’avait comparé à Kevin Durant et on lui a porté la poisse… Personne ne sait si « EDD » sera présente au prochain match et on espère pour son équipe car à ce rythme, elle ira droit dans le mur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News