Connect with us

News

Chicago détruit Phoenix de 29 points : les playoffs commencent très fort !

La post-season en WNBA commençait de manière très violente. Chicago aura eu besoin de 2 quart-temps pour finalement prendre la mesure du match. Victoire 105 à 76, grâce aux 25 points de DeShields et aux 16 points de Ndour et Dolson.

On sent bien l’intensité à un niveau différent dans ce premier match de playoffs édition 2019. L’atmosphère est électrique, le jeu physique et les deux équipes prêtes à en découdre. L’adresse est énorme en ce début de match, notamment à 3 points avec Quigley et Bonner qui allument pour commencer la rencontre. Et c’est bien Chicago qui va se montrer entreprenant en attaque, surtout au shoot. Phoenix s’en remet à Griner (6 points seulement hier mais vous saurez bientôt pourquoi), toujours monstrueuse dans la raquette. Deshields est incroyable en ce début de rencontre avec beaucoup d’agressivité. Elle plante deux contre-attaques suite à deux belles défenses et Chicago prend 4 points d’avance après 10 minutes.
Le drame arrive pour le Mercury avec un choc entre Quigley et Griner. La pivot de Phoenix se blesse salement au genou et est obligé de quitter les siennes. Pourtant, Chicago n’arrive pas à profiter de son absence. Même Ndour et Quigley plantent, Phoenix a le courage de ne pas lâcher prise avec January qui est très agressive vers le cercle. Tout va bien en attaque en fin de quart-temps pour le Sky mais la défense galère, notamment pour couvrir les shoots. +3 à la fin du 2ème quart-temps !

Les premières minutes après la pause seront synonymes de rupture pour Phoenix et les coéquipières de Taurasi ne reviendront pas dans le mach. En un rien de temps, l’écart passe de 3 à 15 points. DeShields continue d’être incroyable, elle qui sera déjà à 20 points au bout de 3 quart-temps. Si Griner arrivera à revenir sur les terrains (seulement pour 3 minutes), elle n’a plus l’impact espérée et seule Bonner sort la tête de l’eau. Elle termine meilleure marqueuse de son équipe avec 21 points mais comment l’emporter avec la pauvre Mitchell qui s’est foirée hier (1/7 au shoot), tuant ainsi le moindre apport réel offensif. Sans leur meilleure joueuse, il était impossible pour elles de l’emporter.

Chicago passe donc au second tour et l’attaque du Sky a fait le boulot malgré un mauvais passage dans le 2ème quart-temps. Coach Wade va pouvoir passer une belle soirée, après avoir gagné le titre de COY !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News